mercredi 30 août 2017

DES POUILLEUX



Des pouilleux 

C'est comme ça que la "maire" Hidalgo a conspué ce matin les Parisiens qui n'étaient plus d'accord avec ses imbécillités récurrentes

Un livre vient de sortir, dont j'ai pu entendre lire à la radio quelques bonne pages, il s'appelle Notre Drame de Paris,  c'est tout à fait ça

Déjà, du temps de notre bonne maire Bertrand, la ville s'était endettée sérieusement, mais avec cette folle, il parait  qu'on atteint plus de 4 milliards, un beurre !

D'autant que du temps de Jean Tibéri, accusé, conspué, vilipendé, a son départ, il n'y avait aucun endettement

Plus de 10 000  fonctionnaires de plus depuis Bertrand, il faut faire de " bons" électeurs 

Et malgré les dépenses somptuaires et somptueuses,  les fêtes du Ramadan avec des buffets dignent des milles et une nuits , les nuits blanches, les " 104 " gouffres à fric,  j'en passe et bien d'autres , Paris est triste, sale et  à part les fêtes ethniques du vivre-ensemble,  est d'un ennui mortel 

Il lui reste encore des électeurs bobos-merdos- socialos à tous crins, ceux du marais, ceux des quartiers arrosés de subventions, mais ça se réduit comme peau de chagrin 

Il faut naturaliser à tour de bras, faire des cérémonies d'accueil pour les heureux élus qui vont pouvoir voter aux prochaines, à grands coups de photos dans le journal de la ville mais ça sent tout de même la fronde

En particuliers du côté des automobilistes bloqués par les quais fermés, et par les bouchons " artificiels" crées du côté de Boulogne pour encore en rajouter sur la circulation 

Il parait même qu'elle n'est pas en odeur de sainteté du côté de l'Elysée, ayant choisi Hamon pour poulain et que Jupiter lui préparerait un chien de son chien 

Et il se dit que même Bertrand trouve qu'elle pousse un peu dans son idéologie furieuse, lui qui pourtant, sait de quoi il parle 

Prétentieuse, sans éducation, mauvaise comme une gale, se prenant pour une reine, ( on se souvient de son attitude lors de la visite de la Reine Elisabeth )  elle a oublié d'où elle sort et ce qu'elle doit au pays qui l'a accueillie un jour, c'est comme tous les parvenus, une fois qu'ils pètent dans la soie sous les plafonds dorés de la République aux frais du contribuable 

En tous les cas, en tant que pouilleuse, je la méprise souverainement et je souhaite vivement qu'elle retourne à sa médiocrité dont on aurait jamais dû la sortir 

Résultat d’images pour hdalgo humour

 

13 commentaires:

  1. Elle est comme toutes ces mégères inapprivoisées ayant obtenu quelques pouvoirs grâce à des circonstances qu'elles n'ont pas provoquées ni maitrisées, elles se comportent en petites dictateuses (voir ce mot ?), telles que "Mesdames" Taubira, Belkacem et con/soeurs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est les promotions canapés, j'en ai connu des comme ça lorsque je travaillais! toujours de belles salopes prêtent à tout pour s'en tirer

      Supprimer
  2. Ben mazette, elle est rhabillée pour l hiver la bignole. quoique je te trouve bien indulgente ! Une vraie vérole, un poison ! Mais puisque les parisiens l'ont voulu, qu'ils morflent !
    bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. eh on l'a pas tous voulu hein et ça a été aussi une belle escroquerie son élection !

      Supprimer
    2. C'est vrai on avait le choix entre le poireau de NKM et le cheveux (et le regard) gras de l'Hidalgo.
      Misère.

      Supprimer
  3. Je ne suis pas parisien, mais je vais morfler quand même, puisque dés lors que Paris aura des "Jeux coûteux", c'est bien toute la France qui mettra la main au bassinet et pour ce faire s'endettera un peu plus...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et nous on morflera doublement avec les jeux en ville et les emmerdments générés et les impôts pour suivre

      Supprimer
  4. Réponses
    1. tutafé dirait l'ami grandpas

      Supprimer
  5. tout nu tout bronzé... ça va être une belle photo de Paris
    Nous n'y allons plus maintenant que contraint et forcé pour des rendez-vous qu'on ne peut éviter...la plus belle ville du monde ne m'attire plus !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. les migrants vont affluer dans le bois de Vincennes, ils pourront attraper tous les culs nus sans soucis !

      Supprimer
  6. Je sais, ce n'est pas bien, ça choquera les vivre-ensemblistes, mais lorsque j'étais gamin, on n'élisait pas de femmes, et les espagnoles étaient cantonnées aux loges de concierges. Assurément, encore une fois, c'était mieux avant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. une bignole à la mairie, mais on aurait éclaté de rire dans nos quartiers !

      Supprimer

Coucou, quelque chose à rajouter ? Vous gênez pas, c'est fait pour, anonymes et trolls allez voir ailleurs !