jeudi 2 mars 2017

IL NE DOIT PAS S'EN SOUVENIR


Ce qui nous sert de président de la république a déclaré  ce qui suit, dans   son livre , œuvre impérissable s'il en est et qui sera gardé précieusement dans toutes les archives nationales


la magistrature  «une institution de lâcheté (…). C’est quand même ça, tous ces procureurs, tous ces hauts magistrats, on se planque, on joue les vertueux… On n’aime pas le politique»


Puis dans " le Figaro ces jours derniers, il déclare

« En tant que garant de l’indépendance de l’autorité judiciaire, je tiens à m’élever solennellement contre toute mise en cause des magistrats dans les enquêtes et les instructions qu’ils mènent dans le respect de l’Etat de droit », a déclaré le chef de l’Etat dans un communiqué

 « une candidature à l’élection présidentielle n’autorise pas à jeter la suspicion sur le travail des policiers et des juges, à créer un climat de défiance incompatible avec l’esprit de responsabilité et, pire encore, à lancer des accusations extrêmement graves contre la justice et plus largement nos institutions ».


Allez, cherchez l'erreur.......




8 commentaires:

  1. Et dire qu'il y a une rumeur comme quoi il serait question de repousser les élections...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ou d'aller chercher Juppé, j'espère que ce n'est que des rumeurs !

      Supprimer
  2. Il à beau s'élever,il ira pas bien haut le nabot minable.il est garant de sa connerie.
    J-J S

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. hélas, il va aller sévir au conseil constitutionnel et sans doute à l'union européenne qui n'en demandait pas tant !

      Supprimer
  3. on vit une période lamentable...qui dure et qui dure...je n'en vois pas le bout
    tu te souviens de la phrase on est au bord du gouffre et on va faire un pas en avant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je m'en souviens très bien mais le gouffre est profond, on n'en voit pas le fond en étant déjà en train de tomber dedans
      bises

      Supprimer
  4. [...une candidature à l’élection présidentielle n’autorise pas à jeter la suspicion...] Normal qu'il se soit exprimé dans son torche-cul, en tant que lambda vu qu'il savait qu'il ne voudrait plus se faire tailler ses costards et ses mèches folles par des employés de l'Elysée aux frais de la Princesse, il ne serait pas candidat aux Pestilentielles...!
    Bisous en balance...!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. pufff ! ce mec n'est qu'un minable, ce qui me dégoute c'est qu'l va vivre comme un nabab avec sa retraite de privilégié et tout ce qu'il va percevoir à côté pendant que nous on crève !
      bises désabusées

      Supprimer

Coucou, quelque chose à rajouter ? Vous gênez pas, c'est fait pour, anonymes et trolls allez voir ailleurs !