mardi 30 juin 2015

lundi 29 juin 2015

PANIQUE A BORD


J'entends le nullissime Sapin bégayer son beau discours lénifiant sur BFM

J'ai comme l'impression que ce foutu référendum en Grèce "  leur fou les jetons grave " comme dirait mon petit fils

En quoi la menace de  sortie de ce petit état les met-il dans un tel remue ménage ?

Les voilà tous montés au créneau à tous les niveaux 

Et pourquoi Obama vient-il aussi y mettre son grain de sel ?

Je crois qu'ils s'inquiètent tous aussi sur  l'impact que pourrait avoir cette sortie sur l'Italie et le Portugal 

Ils nous serinent que ce serait grave pour la Grèce mais sans conséquence pour notre économie, elle est solide nous assure l'autre du perron de l'Elysée

Solide avec 6 millions de chômeurs et exclus 

J'écoutais aussi Jacques Sapir, économiste qui sait de quoi il parle, nous dire que la Grèce est en moins mauvais état que nous, car leur déficit primaire est en équilibre, le nôtre en est loin 

Ils récupéreraient leur monnaie, dévaluée certes et alors dit-il ? ils récupéreraient leur autonomie 

Et en quoi, le fait de recourir au peuple est-il désastreux ? les grecs ont le sens de la démocratie, contrairement à certains autres, qui nous piquent nos référendums quand ils ne vont pas dans le bon sens 

Il ne faut pas oublier que l'Europe leur prête des sous pour rembourser les intérêts des emprunts aux banques et à certains autres, on leur donne des sous qui creusent leur déficit pour rembourser les intérêt de ce déficit.....malin hein ! 

Je ne suis pas économiste, je ne connais rien à ce bordel qu'est l'Europe

Je me souviens seulement qu'on a nous vendu cette usine à gaz pour soit-disant  nous rendre plus riches et éradiquer le chômage partout en Europe, on voit le résultat 

La seule grande question qui est à se poser c'est si l'europe explose, que va-t-on faire de  Moscovici ?





samedi 27 juin 2015

C'EST ENCORE LA FAUTE A HIDALGO



Bon, je vais vous dire.....

Aujourd'hui, direction la rue de Rivoli et retour pour aller chercher quelques tissus dont j'avais besoin

Soit 11 kms de pédibus-jambus aller-retour

J'étais un peu fatiguée à l’arrivée, j'ai loupé un trou sur le trottoir

Et bien évidement, je me suis rétamée malproprement et l'homoconjointus m'a récupérée par une aile

Tout ça, c'est encore la faute à Hidalgo

Non contente de nous laisser les saloperies s'amonceler sur les trottoirs ( photo prise cet après midi ) 



Elle ne fait pas réparer les trous et fissures et je ne suis pas la première à me payer un billet de par-terre

Nos trottoirs sont dans un état désastreux que ne démentirai pas un pays sous-développé....niveau d'ailleurs que nous ne sommes pas loin d'atteindre

L'hiver, on a de la flotte jusqu'à mi-chevilles et l'été, c'est les trous et les fissures 

Mes chevilles ont grincé, ont hésité à se déboîter, puis, bonnes filles, sont restées en place mais pour me rappeler de voir où je mets mes petits petons, sont tout de même un peu grippées ce soir

On verra le résultat demain si je dois rester tranquille , mais ça tombe bien, j'ai du boulot de broderie


vendredi 26 juin 2015

ON Y DI MUSULMANS COMME TOUT L' MONDE



C'est ce que déclare la femme du rigolo qui s'est amusé à faire sauter une usine

Il faut écouter la vidéo quand elle apprend ( soit disant ) l'exploit de son mari 

Cerise sur le gâteau, il a décapité son patron 

Bon, des musulmans comme tout le monde, quoi.....

En plein ramadan de cette religion  qui, parait-il, pendant cette période doit faire preuve d'amour et de respect 

On va encore nous faire croire que c'est un esprit dérangé 

Il était fiché après des services comme salafiste 

Je suppose que comme les Merah, il était subventionné par nos impôts 

Il y en aura d'autres, ne nous faisons pas d'illusions, 

Et quand on entends le bafouillage de Hollande et le discours complètement surréaliste de Cazeneuve, on peut vraiment s'inquiéter 

Quand à l'autre cinglé de Bartolone, il déplore que l'on fasses des " amalgam"  et que "  Sarkosy manque de hauteur"  et il appelle au respect des valeurs de la république

Dormez tranquille bonnes gens 

mercredi 24 juin 2015

ALLO LA TERRE ? ICI LES GRANDES ZOREILLES



Alors comme ça, il parait que nos amis Américains, écouteraient nos présidents 

Franchement, ils doivent bien rigoler certains jours 

Quand le gros téléphone à sa Julie,  comme elle est toujours à poil,  elle doit lui raconter des histoires pornos 

Quand le gougnafier téléphonais à la Trier, ça devait pas donner envie de pleurer 

Quand il téléphone à la Ségolène non plus 

Et Sarkosy,hein ! et Chirac ! 

Sans compter les industriels , les avionneurs, les savants, les labos  

Non, franchement ça se fait pas entre amis

Mais est-ce bien nos amis ? 

Ceci dit,  loin de moi les arrières pensées 

Mais ça  fait combien de temps qu'on le sait ? 

Parce qu'avec l'histoire d'Angela l'année passée, vous n'allez pas me dire que c'était pas...téléphoné ! 

Non, ce qui me fait penser, comme ça, que c'est pas anodin de le savoir maintenant, c'est le fameux vote de cette foutue loi si discutée ce soir 

Sans compter que comme ça, on ne parlera pas des chiffres du chômage où que ça passera quasiment inaperçu au cours des infos, genre "  ah tiens, au fait euh......"


mardi 23 juin 2015

D' UN CHÂTEAU A L'AUTRE


Il y avait longtemps que je voulais aller à Malmaison

Dimanche, nous disposions d'une voiture et il faisait à peu près beau

C'était l'occasion

Nous avons commencé par nous rendre pour déjeuner à Chatou, dans l'île des impressionnistes, nous connaissions déjà

Un bon déjeuner, à des prix corrects, à" la Courtille " sur une jolie terrasse , puis petite ballade aux alentours











Puis, l'estomac content, nous sommes parti vers le château de Malmaison



J'ai trouvé le parc très très mal entretenu, sans doute la différence avec le château de Villaines la veille, les fleurs fanées pas nettoyées, les pelouses jaunes et moches, les allées négligées......

Le château par lui-même, il a subit des transformations pour en faire plutôt un musée et ça dénature certains ordonnancements des pièces et des suites

L'exposition temporaire, inintéressante, sur la possibilité " qu'aurait eu Napoléon" de partir aux états unis, la préparation du voyage , on reste dans le " si " ( comme disait ma mémé, si ma tante...etc...) avec des objets, des cartes, un chapeau de soleil....on est passé vite 

Dans le château








Devinez un peu ce que j'ai préféré.......des pièces magnifiques, des plus grands faiseurs de France et d'Europe , des merveilles



























J'ai bien aimé cette très belle tapisserie au petit point 





Pas de photos du jardin, franchement, c'était pas utile, la roseraie où les fleurs fanées ne sont pas coupées depuis longtemps par exemple, des buissons à la va-comme-j'te-pousse, franchement au prix des entrées, ils pourraient employer des jardiniers 

Dans le château, c'est plutôt le " style " musée que lieu de vie avec une âme, c'est assez froid et surtout.....poussiéreux par endroit   ( l'homoconjointus rigole en disant que c'est mon côté maniaque du chiffon...) 

Enfin, voilà ! je suis déçue et je n'y retournerai pas , c'est dommage tout de même, cette impression d'abandon, pourtant il y avait beaucoup de visiteurs , le lieu appartient à l'état, ceci explique peut-être cela 

Il est même surprenant que les descendants de la famille, le prince Napoléon en particuliers, ne s'occupe pas plus de cet endroit de souvenir familial 



lundi 22 juin 2015

GROSS BLAISANTERIE


Michel Sapin , notre ministre de l'économie déclare , en parlant du PDG de Numéricable- SFR qui veut racheter Bouygues 

---Il faut faire attention tout de même à l'endettement -----

Je me demande s'il ne serait pas un peu pince sans rire lui......




dimanche 21 juin 2015

HISTOIRE DE FAMILLE ET DE CHÂTEAU



Donc, nous nous sommes réunis 

Comme dans toutes les associations, bilan, rapport, les sous, et tintintouin...bon

Puis l'apéro, suivi du discours du Maire ( on en avait même 2 pour le même prix...) 

Remise du diplôme d'honneur à notre cher généalogiste, Jean-Paul Gagnon qui à 92 ans, toujours bons pieds bon œil, traverse la mer et vient du Canada pour nous donner, chaque année, des nouvelles pistes et l'état de ses recherches 


Et, déjeuner, on mange dans dans la Sarthe et dans le village de Louplande, et on boit bien aussi, mais, bon, passons ! 

Vers 14H30, branle bas de combat, le Colonel ( oui, on en a un , chargé de l'intendance, très important l'intendance dans une société ) agite une grosse cloche 

Et nous voilà parti vers le superbe et délicieux château de Villaines, sur la même commune 

Et pourquoi un château vous demandez-vous ? 

Je vous raconte 

Vous le savez, les histoires de famille, c'est pas simple

Notre histoire, remonte, dans ce que nous savons actuellement, vers 1020,  entre Blois et Vendôme, Loir et cher, où, dans une petite  l'église, des gisants revenants des croisades, attendent tranquillement que les siècles passent

Les diverses branches de cette famille ont émigrées ici et là, un peu partout , Des Gagnon, on en retrouve dans toutes les provinces, et même au Canada, lorsque 4 d'entre-eux tentent la grande aventure , tous descendants sans nul doute des mêmes petits chevaliers-fermiers , les noms ont évolués, certains ont perdu leur "G " d'autres ont attrapé un " i "  les orthographes des noms au fil des siècles doivent beaucoup aux notaires et aux curés des paroisses, selon leur degré d'alcoolisme ou leur ignorance de l 'alphabet 

Donc, le château 

Construit à la place d'une ancienne place fortifiée, il reste donc la   propriété des Gagnon à partir du 12 em siècle, peut-être même avant, jusqu'à sa vente en 1776 par le dernier descendant Louis-Jacques-Armand de Gaignon pour la coquette somme de 755 000  livres , c'est un certain marquis d'Aux qui l'achète. 

Pendant la révolutin, le marquis émigre, récupère son bien lorsqu'il revient, en bon état, protégé par ses paysans, puis en 1905, le dernier descendant, sans héritier le vends à un certain conte de Gramedo, qui ne le garde que peu de temps, un marchand Vilboeuf, lui succède et en fait un cénacle réunissant artistes et écrivains 

Le château est classé après la guerre, puis racheté par les propriètaires actuels, qui entreprennent des grandes rénovations, en particuliers dans les jardins, le potager fait l'objet d'une restauration fabuleuse, couronnée par le grand prix du concours national des jardins potagers , en 2005, il s'est vu attribuer le label " remarquable jardin " par le ministère de la culture 

Et alors me direz-vous, quel rapport avec votre famille ? 

Et bien, les propriétaires du château, ont rencontré notre Jean-Paul Gagnon international, qui, dans le cadre de ses recherches, s'est un beau jour, présenté à la grille du parc 

Une grande complicité-amitié est née et chaque année, nous sommes convié au château , parfois pour un déjeuner, toujours sublime, parfois pour un simple goûter dans le jardin, mais toujours avec une grande gentillesse 

Le châtelain nous dit souvent " vous êtes un peu chez vous ici , les murs ont gardé les âmes de votre famille " 

Chaque fois qu'un cousin où cousine venant du Canada s'y présente, il est toujours reçu comme un invité de marque 

Les photos  





































Et voilà le groupe de cousins-cousines descendants de branches tellement différentes mais soudés autour du nom  et notre présidente, qui fait un très bon boulot !