samedi 19 août 2017

LAISSER COULER LE CANAL EN ATTENDANT LES PROCHAINS ATTENTATS


On s'agite pas trop , c'est calme encore pour quelques jours 

Bien sûr, de gentils p'tits gars, propres sur eux, gentils voisins qui disent bonjour à la dame et tiennent parfois la porte s'amusent à faire sauter des immeubles en fabriquant des bombinettes, d'autres font du gymkhana sur les trottoirs en massacrant des kouffars, ils s'amusent bien, d'ailleurs, leurs coreligionnaires applaudissent dans les cités et sur les réseaux sociaux 

D'autres, tout aussi polis, jouent du couteau, mais puisqu'on vous dit que c'est des enfants perdus, que c'est pas leur faute, vous devez allez immédiatement poser quelques bougies et ajouter un drapeau sur votre FB en disant que vous l'êtes ( vous avez le choix de la couleur du drapeau ) 

C'est ce qu'on appelle aujourd'hui de la résistance, de la manifestation pour faire voir que même pas peur et qu'ils n'auront pas notre haine, la leur nous suffit 

Certains mêmes, sur les blogs, je le sais je l'ai lu, vous disent que c'est pas leur faute , qu'on va tout de même pas prendre des mesures pour les sortir du pays, que puisqu'ils sont là, ben on peut rien y faire, faut supporter surtout que, hein ! leurs grands pères sont " venus " combattre en 14 et en 40....

FOUTAISES ! et quand c'est des grands serviteurs de l'état,  qui écrivent ça, ben vous vous dites qu'on est bien les 2 pieds dans la gadoue et quand  je dis gadoue, je suis gentille

Mais on va continuer, il faut acheter des parts dans les usines de bougies, c'est des valeurs sûres, faire faire des dessins aux gosses dès la rentrée, ça pourra servir pour les prochains et même demander aux chinois de se magner à fabriquer des nounours, parce que si ça continu, on va être en rupture de stock 

Moi je me demande, jusqu'à quand les peuples vont supporter ces lavettes qui nous gouvernent et ne sont pas fichu de répondre à cette guerre, un jour ça fera du vilain et ce jour-là, même les innocents paieront, pourtant bon sang, ce n'est pas faute de ne pas avoir eu d'exemples par le passé ! 

Se mettre en colère ne sert à rien, regarder, écouter, réagir, dire, que faire de plus ? 

Regarder couler le canal, en allant hier soir vider une bouteille de Pouilly fumé bien fraîche et bien parfumée  sur une terrasse avec  Corto et Celtique de banlieue   en se disant qu'on peut encore le faire mais pour combien de temps ? 





Résultat d’images pour terrasses au bord du canal de l'ourcq






jeudi 17 août 2017

L'ORGANISATION DEBILE DU MUSEE DES ARTS DECORATIFS


Nous avions prévu une visite à l'exposition Christian Dior au musée des Arts Déco 

A pieds, nous avons fait notre chemin de 4,5 kms avec plaisir 

Arrivés sur place, nous avons vu la file impressionnante de gens qui attendaient pour rentrer 

Première mauvaise impression 

Nous avions des coupe-file, puisque nos entrées étaient réservées sur internet 

A l'étage où était l'expo, nous avons commencé à nous dire que ça allait être difficile

Imaginez de petites pièces, entièrement dans le noir, murs et plafonds noirs, basses de plafond, avec seulement quelques vitrines illuminées très faiblement  

A l'intérieur une foule compacte, impossible de pouvoir s'approcher des vitrines sans jouer des coudes

Une chaleur d'enfer, pas de climatisation 

Nous nous sommes glissés rapidement dans les salles suivantes, serrés dans la foule sans pouvoir voir grand chose 

Arrivés dans une salle, rétrécissement , un couloir avec un bouchon, les gens tassés les uns contre les autres 

Nous nous sommes fait un signe en même temps," on sort, on se tire de là , danger " 

Nous sommes ressortis, furieux, en nage et mal à l'aise  et nous n'étions pas les seuls à rouspéter, à faire remarquer au personnel que c'était une organisation complètement débile 

Imaginons un petit problème, un mouvement de foule, que se passerait-il ? 

Pour ressortir, nous avons eu toutes les peines du monde à nous frayer un chemin 

Pour certaines expositions, les organisateurs imposent des réservations avec un choix d'horaire, ça permets une fluidité pour la visite et quand il y a beaucoup de public, c'est une sécurité 

Rien pour la sécurité dans cette expo, on ne nous a même pas fait de contrôle de sacs, ce qui est évident compte tenu de la foule

Ces gens sont des inconscients et je vous déconseille vraiment cette visite si vous voulez avoir une chance de ne pas mourir étouffé où écrasé voir pire  

Mais je pense sincèrement que c'est l'appât du gain, à raison de 11 euros par personne, évidement, les sous rentrent en masse au détriment de la sécurité !

Ne me demandez pas de photos de l'expo, je n'ai rien pu faire ! un comble !

Je n'étais pas la seule à demander le livre des commentaires à l'accueil et apparemment, pas la seule non plus à dire ce que nous pensions du débile profond qui était responsable de la situation

J'ai fait des photos comme vous les aimez, vous n'aurez pas tout perdu


Sur la place, église St Vincent-de-Paul avec sa cloche fêlée que l'ont reconnaît de loin 

Rue du Faubourg Poissonnière, la caserne 



Une jolie porte pour une bijouterie 


Rue Drouot, l'hôtel de ventes 




La bibliothèque Nationale rue Richelieu, magnifique restauration 



Remarquez la rue , vide, rare à cet endroit, sauf en Août 



En face , dans le délicieux square



En passant.....



Monsieur Molière, nous approchions du but


L'hôtel du Louvre se refait une beauté avec un joli décor 




Un fois sortis de l'enfer du musée, nous avons musardé 

Le plus vieux passage de Paris, avec son ancien restaurant,    



Nous sommes ressorti rue Montpensier, devant le théâtre, du coup, nous sommes allé  dans le Palais Royal 


Dans la galerie, le restaurant Le Véfour,  incontournable  si vous avez un peu de sous  




Donc, le Palais Royal, dont les murs pourraient raconter beaucoup de choses ! 










Les célèbres colonnes de Buren, qui vieillissent bien mal 

 La Comédie Française et ses auteurs " vedettes" 







Le retour s'est effectué sur le même trajet 

Nos 10 kms avalés, sans pluie, avec un léger vent sous un ciel gris et un bon thé bien mérité à l'arrivée pour nous consoler de notre visite loupée 



mercredi 16 août 2017

JOURNEE DE RETRAITES



Certaines personnes nous disent " mais vous ne vous ennuyez pas à la retraite ? "

Ça m'étonne toujours !

Par exemple, ce matin

Nous avons décidé de monter jusqu'à Belleville,  et quand je dis monter, ça monte pendant 3 kms, la descente, ça va mieux, les 3 kms de retour se font sans difficulté

Paris était d'un calme extraordinaire, pas de circulation où presque, très peu de piétons, les conducteurs de bus doivent prendre leurs pieds à descendre la rue des Pyrénées à fond la caisse ! tous les magasins fermés, y compris celui où nous allions d'ailleurs  ( non, c'était pas celui-là ) 



Le mois d'août à Paris, surtout entre le 15 et le 30, c'est un vrai bonheur

Au retour, un petit verre de rosé frais pour se remettre de la dépense de calories , un déjeuner peinards et ensuite, d'un coup, on se dit " tiens, et si nous entamions le nettoyage du congélo "

Aussitôt dit, aussitôt fait, c'était pas du luxe

Pendant qu'on y étaient  et que l'escabeau était de sortie, autant aussi changer les plastiques du dessus des placards de cuisine

Et puis, après ça, il faut nettoyer la cuisine hein ! c'est que ça fait des cochonneries tout ce travail 

Après, un thé et une pose canapé-bouquin

Ah, j'avais oublié que mes plantes avaient besoin d'engrais.....

Comment ça nous nous ennuyons  ? où ? quand ?


Résultat d’images pour retraités humour




lundi 14 août 2017

LE VERRE DE L'AMITIE


Voilà que notre  " Lolo Des Fraises " quitte la capitale pour rejoindre son amoureux, tout là bas dans le sud 

Sniffffffffffffff  ! 

Après " l'Amiral " il y a quelques mois, voilà que lui aussi émigre 

Si ça continu, on va finir par rester tout seuls à Paris ! 

Alors ce soir on est monté jusqu'à Montmartre
 













Installés sur une belle terrasse au pied de la basilique 

Nous avons vidé une bonne bouteille de blanc frais pour fêter son départ et sa nouvelle vie 




Bonne continuation mon Lolo, grâce aux réseaux qui ont permis notre rencontre et notre amitié il y a maintenant un bout de temps ,  on continueras à se " causer" 

Nous te souhaitons tout plein de bonheur et de réussite dans ta nouvelle vie 

Et vive l'amitié ! 





samedi 12 août 2017

ET SI ILS SE TAISAIENT ?


Nous regardons ce soir l'athlétisme

D'abord parce qu'il n'y a rien d'autre

Et puis parce que c'est plutôt agréable de voir ces jeunes, filles et garçons  beaux, sains et propre dans leurs têtes

ll n'y a qu'un soucis, quelque soit le sport d'ailleurs, c'est les gueulards de journaleux

Il n'y a rien à faire, le cul calé sur leurs fauteuils, la silhouette bien enveloppée , ils sont là,  à donner des " conseils " aux gars et filles qui s'activent sur la piste

Et ça cause, et ça hurle et ça donne son avis et ça prédit que le " notre " va gagner, qu'il doit faire des " efforts" si, par un malheureux hasard, il est péniblement en dernière position 

Ils s'y mettent à plusieurs,  Boyon,  Montel,  et Montfort  qui chope les gars et les filles épuisés, en traduisant de l 'Anglais au Français , avec des questions à la con

Je connais leurs noms parce que c'est marqué sur le journal hein !! 

Des anciens champions se recyclent avec plus de discrétion, mais avec un peu d'entrainement, ils finiront par être aussi mauvais ! 

Alors que les images suffisent largement et qu'un résultat, donné sobrement, sans raconter leur histoires et leurs vies suffirait mais non, faut qu'ils en rajoutent

On ne peut pas dire que la France soit une grande nation de l'athlétisme je crois qu'on a que 2 médailles d'or, c'est pas bézef, mais attention, nous, on est champions du monde du cassoulet , les autres peuvent s'accrocher !


 

Résultat d’images pour kevin mayer

lundi 7 août 2017

LES PAPILLONS



En allant faire un petite balade ce matin, j'ai vu un beau papillon blanc


C'est le seul que j'ai vu depuis le début des beaux jours, et en voyant celui-ci m'est venu cette question

Mais où sont passé les papillons cette année ?

D'habitude sitôt les beaux jours, ça volète dans le jardin en bas, surtout que nous avons plusieurs arbres qui devraient les attirer

Pas de papillons, très peu d'oiseaux en dehors des corneilles et des pigeons, pas beaucoup d'abeilles alors que des ruches ont, parait-il, été installées dans pas mal d'endroits du coin

C'est une simple remarque, comme ça, en passant




Cet après midi, je n'ai pas manqué  le festival inter- celtique de Lorient à la télé 

Déçue-je-suis, comme dirait Montalbano dans un roman de d'Andréa Camilléri ( les aficionados me comprendront )

Les costumes des femmes comme des hommes deviennent d'une tristesse, du noir partout, où sont les beaux tabliers de soies  multicolores, quelques dentelles par-ci par-là, des gilets pour les hommes sans broderies, avec des motifs assez laids et comble du tout, même les costumes du pays Glazig n'étaient pas terribles !

Il n'y a plus de brodeurs en Bretagne ? ou  alors les bagadous n'ont plus d'inspiration ?


Découverte surprise, qui je l'avoue, est tout de même fort de café

Alors que je suis née dans le quartier, je n'avait jamais remarqué un monument aux morts à la Villette, je pensai que le seul existant était celui, pas très chouette, dans la cour de la mairie 

Faut dire qu'il est bien planqué , entre 2 colonnes de béton , sur le site des anciens abattoirs et quand je dis bien planqué, le mot est faible ! 
A mon avis, il y a des siècles qu'il n'a pas vu une couronne pour le 11 novembre 

Mais ce qui a surtout retenu mon attention et m'a fait sortir mon appareil photos, c'est l'inscription au dessus de la longue litanie de noms

Pour être une grande boucherie,   le nombre de ces jeunes hommes massacrés fait froid dans le dos 







Alors qu'il parait que le sud du pays transpire et fond sous la chaleur, pour une fois, nous sommes plutôt privilégiés, une douce chaleur , pas plus de 24-25 et une légère brise qui rend les promenades bien agréables

Allez, bonne semaine prochaine à toutes et tous


jeudi 3 août 2017

AGAPES



A midi, nous avions 2 invités de prestige 

L' ami Marc, la plume à gratter et l'ami Corto, tous les 2 de renommée internationale, tout au moins sur ce blog 

Cette fois-ci, j'ai pensé aux photos 

Comme il fait chaud, nous avions préparé une grande assiette italienne et une terrine maison


 Il n'en reste pas grand chose, ils ont aimé 


Et comme dessert, du melon bien frais, mariné dans  un sirop préparé au Bergerac, gingembre et vanille 



Avec ça, un Puissegrin Saint Emilion , Château Chêne-vieux  de 2010,  les verres n'ont pas protestés devant ce nectar amené par Corto, qui sait ce qu'il faut boire 

Un grand moment d'amitié et de tendresse que la vie réserve et dont il faut profiter